2015 avril

Michel Prévost reçoit un doctorat honorifique de l’université St-Paul

Posted by | Nouvelle | No Comments
RB et MP_1

Avec Michel Prévost.

J’étais particulièrement heureux et fier, le 17 avril dernier, d’être parmi les invités d’honneur de Michel Prévost lorsque l’université Saint-Paul lui a remis un doctorat honorifique pour son implication depuis plus de 35 ans dans la préservation et la mise en valeur du patrimoine culturel immatériel, archivistique et bâti de la capitale nationale, de l’Outaouais et de l’Est ontarien.

Archiviste en chef de l’université d’Ottawa depuis 1990, il est également président de la Société d’histoire de l’Outaouais depuis 1997.  C’est d’ailleurs à ce dernier titre que j’ai d’abord travaillé étroitement avec Michel Prévost, alors que j’étais président de l’Association du patrimoine d’Aylmer et que nous venions de constituer la Table de concertation sur les archives privées en Outaouais, un organisme que j’ai présidé pendant quelque 12 ans.

Plus tard, je me suis joint au conseil d’administration de la Fédération Histoire Québec (alors appelée Fédération des sociétés d’histoire du Québec) où je représentais justement la Société d’histoire de l’Outaouais. En 2005, lors du congrès de la fédération qui s’est tenu à Gatineau et que nous avons préparé ensemble, j’ai été élu à la présidence de cette fédération, poste que j’occupe depuis.

salle_1

Lors de la cérémonie à l’université St-Paul.

Au fil des ans, Michel et moi, nous nous sommes épaulés et appuyés mutuellement dans plusieurs dossiers de nature patrimoniale de la région, comme ceux de la basilique d’Ottawa, de la maison du gardien au cimetière Notre-Dame à Hull, de Chez Henri, de l’église Saint-Paul d’Aylmer et j’en passe.  Défenseur infatigable du patrimoine sous toutes ses formes dans la région, Michel Prévost mérite certainement non seulement ce doctorat honorifique, mais toute notre estime et tout notre respect pour ses multiples combats dans une région qui, malheureusement, a rarement su apprécier son patrimoine à sa juste valeur ni son potentiel incontournable en termes d’identité, de sentiment d’appartenance et de tourisme.

Bravo à Michel Prévost et souhaitons qu’il continue ce travail d’éducation et de sensibilisation si nécessaires à la survie d’une culture, d’une communauté, d’une société, d’une civilisation!

Déclaration de Richard M. Bégin au conseil municipal du 14 avril

Posted by | Déclarations, Nouvelle | No Comments

Lors du conseil municipal du 14 avril dernier, qui s’est tenu au Centre de services de Buckingham, j’ai tenu à signaler divers événements qui se passeront au cours des prochaines semaines.

  • 17 avril : L’historien bien connu de la région, président de la Société d’histoire de l’Outaouais et grand défenseur du patrimoine, Michel Prévost, recevra un doctorat honorifique de l’université St-Paul pour souligner l’ensemble de sa carrière dans le domaine de l’histoire et du patrimoine;
  • 18 avril : Ce sera le Brunch des aînés au Centre des aînés de Gatineau, et j’y serai à titre de président de la Commission sur les aînés, à Gatineau;
  • 19 avril : L’Association du patrimoine d’Aylmer tiendra une causerie sur les origines de la maison allumette en Outaouais, à 14 h, au 495, chemin d’Aylmer. La conférence sera donnée par Pierre Gosselin, un ancien président de la Société d’histoire de l’Outaouais;
  • 23 avril : L’Association des résidants du parc Champlain tiendra son assemblée générale annuelle à l’hôtel Double Tree by Hilton;
  • 26 avril : Dans le cadre du jour de la Terre, l’Association des résidants de la terrasse Lakeview – la plus ancienne association de la ville – organisera une parade;
  • 2 mai : Il y aura un forum sur l’urbanisme ouvert à tous au Centre des aînés de Gatineau .

Aussi, le 13 avril dernier, avait lieu une séance d’information portant sur le réaménagement du chemin McConnell, dans le district de Deschênes. C’est la seconde fois que nos services acceptent de se livrer à ce jeu difficile de faire face aux questions des citoyens; je les ai remerciés de leur collaboration. Comme pour le cas des citoyens de la rue du Sommelier dans le district de Limbour ainsi que du chemin Vanier, ceux du chemin McConnell demandent la quiétude sur leur rue, la réduction de la vitesse par l’ajout d’arrêts en plus de réclamer que la sécurité des piétons soit mise en priorité. En cela, ils ont mon appui.

Projet haute densité sur le chemin Vanier?

Posted by | Nouvelle | No Comments

Une propriété située au 147, chemin Vanier, est actuellement à vendre dans le district de Deschênes. Cette propriété comprend aussi le 149,Vanier, ainsi que 5 lots derrière. L’agent immobilier parle d’une possibilité de développement de 20 logis.

Richard Bégin a réagi dans le Bulletin d’Aylmer et sur les ondes de TVA. Il s’opposerait à un projet de haute densité et surtout à l’ouverture d’une rue reliant le Faubourg du rivage au chemin Vanier, tout près de l’école Rapides-Deschênes.

Bulletin d’Aylmer, Nouvelle rue près de l’école Rapides-Deschênes, noyers cendrés menacés: Projet haute densité sur le chemin Vanier?, 8 avril 2014

Bulletin d’Aylmer, New stree tnear Rapides-Deschênes school, Butternut trees threated. High-density project for Vanier Road?, 8 avril 2014

TVA, Un projet controversé, 10 avril 2014 (verbatim) (Bulletin du 10 avril, à compter de 6:30: http://www.tvagatineau.ca/videos.php)

Soirée d’information – Réaménagement du chemin McConnell

Posted by | Communiqués | No Comments

Une soirée d’information  portant sur le réaménagement du chemin McConnell, dans le district de Deschênes, se tiendra le lundi 13 avril, à 18 h 30, au Centre de services d’Aylmer (115, rue Principale, 5e étage).

Les citoyens pourront en savoir davantage sur les travaux de réaménagement qui seront réalisés ce printemps sur le chemin McConnell (entre le chemin Vanier et le chemin Allen) et poser leurs questions.

Ce réaménagement permettra, par exemple, de remettre à neuf la chaussée, de revoir les mesures d’atténuation de vitesse ainsi que de poursuivre la piste cyclable jusqu’au chemin Allen.

 

Richard Bégin à l’AGA de la l’APICA

Posted by | Nouvelle | No Comments

Le 1er avril dernier, j’assistais, à titre de simple membre, à l’Assemblée générale annuelle de l’Association des professionnels, industriels et commerçants d’Aylmer (APICA — http://apica.ca/) que j’ai présidée de 2009 à 2013 et à laquelle j’ai été étroitement associé à partir de 2003, alors qu’à la suite d’un protocole d’entente avec la Ville de Gatineau, elle héritait du mandat de revitaliser la rue Principale à Aylmer. C’est d’ailleurs dans ce contexte que j’ai été approché pour me joindre à l’APICA, car on m’a alors demandé de présider le Comité de revitalisation de la rue Principale dès ses premiers balbutiements. Read More