Le Conseil des arts d’Aylmer fête ses 60 ans

Posted by | avril 26, 2015 | Nouvelle | No Comments

Après être allé présider une réunion du conseil d’administration de la Fédération Histoire Québec, à Montréal (notre dernière réunion avant le congrès annuel, qui aura lieu du 15 au 17 mai prochain, alors que nous célébrerons le 50e anniversaire de la fédération… et moi, mon 10e anniversaire comme président!), samedi dernier (25 avril), je suis revenu à Aylmer juste à temps pour l’inauguration de l’exposition printanière du Conseil des arts d’Aylmer (CAA) qui, cette année, se tenait aux Galeries Aylmer.

Shirley Van Dusen1

Shirley Van Dusen (89 ans), une des membres fondatrices du CAA. Photo : Marie Louise Paradis

C’est une activité que je ne manque pas depuis plusieurs années, d’autant plus que, pendant plusieurs années, alors que j’étais président du Musée de l’Auberge Symmes (MAS), nous occupions le même édifice et avons maintes fois collaboré, le musée d’histoire régionale de l’Outaouais qu’était le MAS étant le seul organisme invité à avoir un kiosque à cette exposition annuelle et le Conseil des arts d’Aylmer étant un partenaire important lors de la Fête d’antan que j’ai lancée pour la première fois en 2008 et dirigée pendant cinq ans.

Conseil

Jacques Desgagnés, maître de cérémonie pour la soirée et membre du comité organisateur, Diane Groulx, ancienne présidente et organisatrice de l’événement, et Andrée Sincennes, présidente du CAA.

Cette année, le CAA célèbre son 60e anniversaire et c’est un événement extrêmement important, parce que pratiquement tous les organismes et institutions de nature culturelle à Aylmer (incluant l’Association du patrimoine d’Aylmer et le Musée d’Aylmer, mais aussi la bibliothèque municipale) ont surgi grâce à cet organisme à but non lucratif qu’est le CAA.  J’étais particulièrement heureux samedi soir, à titre de conseiller du secteur Aylmer et de remplaçant du maire, mais aussi comme ancien président du Conseil de la culture de l’Outaouais (maintenant Culture Outaouais) de souligner la contribution exceptionnelle de cet organisme et de parler des expériences communes que nous avons vécues ensemble, notamment à l’époque où, pendant les années 1990, nous étions membres de la Table de concertation culturelle d’Aylmer puis du Comité culturel de la Ville d’Aylmer et que nous avons développé la politique culturelle d’Aylmer, finalement adoptée en 1998.

Mur bénévoleSans le CAA, il n’y aurait guère eu de vie culturelle à Aylmer, de même que, sans Aydelu, il n’y aurait guère eu d’activités sportives. La contribution des organismes bénévoles et des bénévoles à Aylmer est particulièrement remarquable (que l’on parle de culture, de sports ou de vie communautaire) et mérite d’être soulignée… et appuyée.

Merci au Conseil des arts d’Aylmer!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.